29 avril 2013


Les douze travaux du texte. 
Au point de rencontre de la sociocritique et de l’ethnocritique: 
bases épistémologiques, échanges, recherches en cours





Université de Montréal, Pavillon Lionel-Groulx, salle C-3061
3-4 juin 2013

Responsables scientifiques : Marie Scarpa et Pierre Popovic

Centre de recherche interuniversitaire en sociocritique des textes (CRIST)



LUNDI 3 JUIN 2013

8h30 : accueil des participants

Première séance : Histoire, sédiments, concepts, bases épistémologiques

9h00  Jean-Marie Privat (Université de Lorraine/CREM)
«L’ethnocritique. Signes de naissance»

9h15  Véronique Cnockaert, Sophie Dumoulin (Université du Québec à Montréal)
«Oralités/Littératies/Littératures»

«Le concept de transculture et le recyclage des récits folkloriques dans les textes de la littérature africaine»

9h45 Guillaume Drouet (Université de Lorraine/CREM)
«L’ethnocritique et l’anthropologie du symbolique (Cl. Lévi–Strauss)»

10h00-10h30 : discussion

10h30 : pause

Présidente : Sophie Ménard (Université de Lorraine/CREM)

«Ethnocritique, sociocritique, Postcolonial Theory, Native Anthropology : le bar est-il ouvert? Pour quel(s) cocktail(s) conceptuel(s)?» 

11h00 Marie Scarpa (Université de Lorraine/CREM)
«Construction/déconstruction: définitions et principes méthodologiques de l’ethnocritique»

11h15 Marie-Christine Vinson (Université de Lorraine/CREM)
«Ethnocritique de la littérature d’enfance et de jeunesse (oralité et littératie, personnage liminaire, logogenèse, domus, campus, saltus, champ littéraire et publics)»

 «De Marx à Bakhtine ? Ethno- et sociocriticiens, qu’est-ce qui vous fait marcher?»

11h45-12h15 : discussion

12h15 : dîner

Deuxième séance : Lectures critiques croisées

13h30 Jean-Marie Privat (Université de Lorraine/CREM)
«Lecture ethnocriticienne de “Pour une socio-critique, ou variations sur un incipit de Claude Duchet»

«Sur Son auberge n’était pas à la belle étoile… Introduction à une ethnocritique de Rimbaud de Jean-Marie Privat»

14h00 Sophie Ménard (Université de Lorraine/CREM)
«Lieux hantés. Relecture ethnocriticienne de “Le récit et son discours impliqué : La Petite Roque de Guy de Maupassant” de Mitterand.»

14h15-14h30 : discussion


14h45 Marie Scarpa (Université de Lorraine/CREM)
«Sur une lecture de Pierre Popovic»

«Sur une étude de Marie Scarpa»

«Sur Marier les destins. Une ethnocritique des Misérables de Guillaume Drouet»

15h30-16h00 : discussion


MARDI 4 JUIN 2013

Troisième séance : Recherches en cours
Présidente : Véronique Cnockaert (Université du Québec à Montréal)

«À défaut d’ensauvagement, la sauvagerie : Running Wild de J.G. Ballard»

9h20 Marie-Christine Vinson (Université de Lorraine/CREM)
«Histoire culturelle, ethnocritique et littérature. L’asouade comme exemple de migration d’un motif rituel»

«Inceste, prostitution, sorcellerie et têtes de morts : étrangetés de l'édification romanesque dans l'Ancien Régime»

10h00-10h30 : discussion

10h30 : pause

Présidente : Marie-Christine Vinson (Université de Lorraine/CREM)

10h40 Sophie Ménard (Université de Lorraine/CREM)
«Les Intersignes et créances du récit : l’exemple de Germinie Lacerteux des Goncourt»

«Du prolétaire d’emprunt au chasseur de primes. Montréal en vers et contre tous»

11h20 Guillaume Drouet (Université de Lorraine/CREM)
«Ethnocritique et fantastique. L’exemple de La Vénus d’Ille de Mérimée»
                        
11h40-12h10 : discussion

12h10 : dîner

Présidente : Marie Scarpa (Université de Lorraine/CREM)

«Les représentations littéraires du travail (1945-2012) : une thèse sociocritique»

14h00 Sophie Pelletier (Université du Québec à Montréal)
«La pourriture des perles : le désir de Chérie (Edmond de Goncourt)»

«La trilogie allemande de L-F. Céline, une oubliothèque de l’après-guerre»

14h40 Véronique Cnockaert (Université du Québec à Montréal)
«Les Autorités de papier dans le roman de la seconde moitié du XIX

15h00-15h30 : discussion

15h30 : pause

Quatrième séance : Lectures collégiales d’œuvres choisies
Animateurs : Pierre Popovic et Jean-Marie Privat

15h45-17h15 
Chaque participant choisit l’un des textes suivants et donne une intervention de cinq minutes sur le texte qu’il a choisi. Après que les différentes mini-lectures portant sur un même texte auront été données, parole est donnée à qui la demande pour des réactions à chaud (ceci suppose que tous auront lu tous les textes, même si chacun ne donne une mini-lecture que d’un seul texte)
  • Jean Echenoz, 14, Minuit, 2012, p. 7-11 (jusqu’à «Aures habet, et non audiet»).
  • Virginie Despentes, Baise-moi, J’ai lu, 1999, p. 5-7 («et tu finiras par me rendre malade») et p. 248-249 («Des images lui reviennent, des bribes…»).
  • Bernard-Marie Koltès, Dans la solitude des champs de coton, Minuit, p. 7-20 (jusqu’à «[…] je me suis perdu».)
  • Arthur Rimbaud, «Les ponts», dans Illuminations.
  • Abdel-Hafed Benotman, Éboueur sur échafaud, Rivages/Écrits noirs, 2003, p. 13-20.
  • Plume Latraverse, «Les pauvres»
  • Marie Cosnay, Où vont les vaisseaux maudits?, Les Éditions de l’Atelier, 2011, 24 p.

17h15-17h30 : pause

17h30-18h00 Synthèse et voies d’avenir