Ménard, Sophie (Université du Québec à Montréal)

Sophie Ménard enseigne au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Ethnocriticienne, spécialisée dans la recherche sur la littérature française des XIXe et XXe siècles, travaillant au confluent de la poétique et de l’anthropologie, elle s’intéresse à l’imaginaire culturel des œuvres littéraires ou artistiques. Elle est titulaire d’un doctorat en études littéraires (UQAM/Paris Ouest-Nanterre), soutenu en 2011 et portant sur les aveux et les savoirs du roman naturaliste (Zola).

Sélection de publications :
  • «Révolutions culturelles du temps: Germinal de Zola», Cahiers naturalistes, no 92: «Ethnocritiques zoliennes», co-dirigé par V. Cnockaert, S. Ménard et M. Scarpa, 2018, p. 86-106. 
  • «Poésie surréaliste, conte et comptine», Poétique, no 183, 2018, p. 109-119. 
  • À l’œuvre, l’œuvrier, [actes des rencontres entre l’ethnocritique et la sociocritique] édition en collaboration avec Jean-Marie Privat, Nancy, Presses universitaires de Nancy, «EthnocritiqueS», 2017, 259 p. 
  • «Le “personnage liminaire” : une notion ethnocritique», Litter@ Incognita, no 8, automne 2017.
  • «Le pied mal chaussé de la mendiante rousse : une articulation dialogique entre conte et poésie», Poétique, no 179, mai 2016, p. 73-87. 
  • «Les (Més)alliances rituelles du récit naturaliste : l’exemple de La Maison Tellier de Maupassant», dans Écrire le mariage au XIXe siècle, sour la dir. de S. Gougelmann et A. Verjus, Saint-Étienne, Presses de l’Université de Saint‑Étienne, 2016, p. 359-374. 
  • «Les Logiques prédictives du récit», dans La Fortune des Rougon d’Émile Zola, agrégation en Lettres modernes 2015-2016, sous la dir. de Béatrice Laville, Bordeaux, Presses de l’Université de Bordeaux, 2015, p. 117-134. 
  • «Démon de midi et crime caniculaire: La Petite Roque de Maupassant», dans Les Douze travaux du texte. Sociocritique et ethnocritique, sous la dir. de P Popovic et A.-M. David, Montréal, Figura, Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, 2015, p. 161-172. 
  • Émile Zola et les aveux du corps. Les savoirs du roman naturaliste, Paris, Éditions Classiques Garnier, «Études romantiques et dix-neuviémistes», 2014, 518 p.
menard.sophie@uqam.ca